Education et Action sociale

Santé préventive et citoyenneté des femmes en Amazonie brésilienne

Essor Brésil Soutenu en 2007
Partager










Envoyer

Le projet

La commune de Limoeiro de Ajuru compte 20 000 habitants et est située au Nord-est du Brésil, à la confluence de deux bras de l’Amazone. La population est très majoritairement rurale et tire l’essentiel de ses ressources alimentaires et monétaires de la pêche, de la cueillette du fruit du palmier açaï (également appelé « wasseï » en Guyane), et de la culture de manioc. La population rurale doit faire de longs et coûteux déplacements pour se rendre en ville, où sont concentrés les services de santé. De nombreuses maladies ne sont pas traitées ou le sont trop tard, faute d’information et de prévention, dans une région pourtant riche en plantes médicinales. Par ailleurs, la plupart des femmes méconnaissent leurs droits de citoyennes, notamment ceux relatifs à la santé et à l’éducation.

L’association ESSOR réalise, en partenariat avec l’ONG brésilienne APACC, un projet de développement rural. L’appui de la Fondation intervient sur le volet formation en santé préventive et en citoyenneté, visant à améliorer la situation sanitaire et nutritionnelle des familles de petits paysans de la commune, ainsi qu’à permettre aux femmes de connaître et défendre leurs droits.

L’action mise en place comporte deux phases. Tout d’abord, des journées de formation réparties sur 18 mois ont été proposées à 298 volontaires répartis en 12 groupes. Ils ont acquis des connaissances sur les moyens d’améliorer l’alimentation, notamment la qualité de l’eau, de prévenir, dépister, voire guérir les maladies (MST, cancers du sein et de l’utérus, déshydratation) et de cultiver et utiliser les plantes médicinales. Les participants ont également été informés des droits et devoirs des citoyens. Dans un deuxième temps, des multiplicatrices ont été formées à diffuser les connaissances acquises dans leur communauté, auprès des femmes mais aussi des hommes et des enfants. Elles ont été accompagnées et suivies dans l’organisation d’activités de sensibilisation et d’information à la santé et la citoyenneté, et sont dorénavant autonomes dans leur action. Les multiplicatrices relayent également la voix des populations rurales auprès des autorités de santé publique.

Santé préventive et citoyenneté des femmes en Amazonie brésilienne

275femmes

Résultats et impacts

275 femmes et 23 hommes ont pris part aux sessions de formation. Des progrès sensibles ont été mesurés dans les domaines touchant à la nutrition et la santé, et le nombre de femmes qui connaissent leurs droits et s’impliquent dans une organisation de la société civile a augmenté. Les connaissances et compétences acquises par les 298 volontaires ont bénéficié à 1500 proches. 36 multiplicatrices ont été formées et suivies dans leur action de démultiplication des informations auprès des communautés rurales.

L’association

Logo ESSORDepuis 1992, l’association ESSOR monte et soutient des projets de développement en faveur des populations défavorisées au Brésil, au Cap Vert et au Mozambique. Les domaines ciblés concernent la formation professionnelle, la création de revenus, l’éducation, la santé et le développement communautaire.

www.essor-ong.org

Restez informés

Je m'abonne à la newsletter