Environnement et Climat

Renforcer les compétences agroécologiques des maraîchères et les accompagner dans le développement d’une stratégie de commercialisation de leurs produits

ESSOR Congo Brazzaville Projet soutenu en 2019
Partager










Envoyer

Le projet

Les maraîcher.e.s de la zone périurbaine de Brazzaville, qui connaît des enjeux croissants d’approvisionnement alimentaire, sont contraint.e.s par l’appauvrissement des sols, qui est une conséquence directe des effets des changements climatiques (irrégularité et imprévisibilité des précipitations). Les pratiques agricoles intensives utilisées pour augmenter les rendements nuisent à leur santé et à celle des consommateur.rice.s. Les femmes sont particulièrement affectées par ces contraintes productives, à la fois car elles sont plus dépendantes de l’agriculture que les hommes pour vivre et nourrir leur famille, mais également car elles souffrent d’un manque d’accès aux ressources et services de base (terre, irrigation, crédit, formation, …).

Le projet porté par ESSOR répond à ces enjeux en formant 250 maraîchères aux pratiques agroécologiques. Cette formation professionnelle leur permettra d’améliorer leur production sur les plans quantitatifs et qualitatifs, et ainsi d’augmenter leurs revenus, contribuant directement à l’amélioration des conditions de vie de leur famille.

 

250maraîchères formées aux pratiques agroécologiques
7organisations de productrices renforcées
1stratégie de commercialisation élaborée

L’association

ESSOR a pour objet d’aider les populations les plus vulnérables à acquérir les moyens nécessaires pour améliorer durablement leurs conditions de vie et favoriser l’exercice de la citoyenneté et de la justice sociale.

> Visiter le site de l’association

Les autres projets de l’association

Restez informé.e.s

Je m'abonne à la newsletter