Formation et Insertion professionnelle

Appui à la valorisation du travail et du rôle des femmes au Guatemala

Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) Guatemala Soutenu en 2006
Partager










Envoyer

Le projet

Chisec est une agglomération de 100 000 habitants, répartis majoritairement en 220 communautés rurales. Elle est située dans une région qui a été particulièrement affectée aux niveaux agricole, social et environnemental par la guerre civile des années 1980. Les paysans indiens q’eqchi’es qui composent la population locale font aujourd’hui face à de nombreuses difficultés économiques.

La situation d’extrême pauvreté dans laquelle vivent leurs familles accentue la marginalisation des femmes. Celles-ci doivent affronter au quotidien le manque de moyens économiques, éducatifs (75% de la population est analphabète) et de santé. Elles souffrent de la non-reconnaissance de leur contribution à la vie de la famille.

A Chisec, les conditions de santé sont très précaires en raison du climat tropical humide, de la rareté des centres de santé et de la cherté des médicaments. Pour y faire face, AVSF a construit en 2005 un laboratoire où les femmes produisent des remèdes simples à base de plantes médicinales traditionnelles.

AVSF, agissant en partenariat avec l’ONG indienne locale APROBA-SANK, accompagne depuis 2002 le comité cantonal « COMON Qana’ Tzuultaq’a » qui regroupe 350 femmes âgées de 16 à 60 ans, originaires de 20 communautés rurales. La production et la transformation des plantes médicinales au sein du laboratoire sont assurées par 8 bénévoles membres du comité.

Leur activité est freinée par le manque de formation pour l’amélioration des produits, et l’éloignement des femmes qui doivent effectuer des trajets quotidiens longs et couteux pour se rendre au laboratoire.

Le projet se décline en 3 volets : l’amélioration des conditions de travail des femmes, l’amélioration de la production, de la transformation et de la commercialisation, ainsi que le renforcement organisationnel du comité. Le premier sera réalisé par la construction d’un local de vie (cuisine, latrine, douches) et d’un dortoir attenants au laboratoire. Pour parvenir au deuxième, les membres du comité seront formées à cultiver les plantes sur leurs propres parcelles, afin de les vendre au laboratoire. 8 laborantines seront formées, et 20 promotrices de santé, responsables de la commercialisation des produits médicinaux au sein de leurs communautés, recevront une formation diplômante. Enfin, le renforcement du comité sera assuré par la légalisation de son statut associatif et l’obtention du registre sanitaire.

Appui à la valorisation du travail et du rôle des femmes au Guatemala

Résultats et impacts

Grâce à la construction du local, les femmes bénéficient de meilleures conditions de travail et d’hygiène. Les formations permettent l’amélioration du savoir-faire et le développement de l’activité économique.

Le travail des femmes est valorisé au sein de la famille et de la communauté, ce qui renforce leur estime de soi.

1500 familles dans les 20 communautés peuvent accéder à des médicaments naturels à moindre coût.

De plus, l’identité culturelle indienne est valorisée par la conservation de pratiques médicinales traditionnelles.

L’association

Agronomes vétérinaires sans frontièresL’association de solidarité internationale AVSF est née en 2004 de la fusion de Vétérinaires Sans Frontières (VSF) et du Centre International de Coopération pour le Développement Agricole (CICDA). Agissant pour le développement rural des pays du Nord comme du Sud, elle y contribue notamment en apportant son soutien aux activités paysannes des régions défavorisées.

www.avsf.org

Restez informés

Je m'abonne à la newsletter