Formation et Insertion professionnelle

Réalisation de deux maraîchages

Association de Développement pour les Villages de Zorgho (ADVZ) Burkina Faso Soutenu en 2011
Partager










Envoyer

Le projet

Le village de Digré, regroupant 2070 habitants dont 1076 femmes, est situé dans la partie centrale du Burkina Faso. Les deux activités principales du village sont l’agriculture traditionnelle (mil, sorgho, manioc, niébé) et l’élevage de bovins et petits ruminants. La région est spécialisée dans la production maraîchère mais celle-ci n’est pas développée à Digré faute d’irrigation, ainsi que de moyens pour financer la formation technique et l’achat de matériel et de semences. Les actions menées par l’ADVZ dans le village sont en lien direct avec le « Projet d’appui au développement local » élaboré par le gouvernement burkinabé et le Programme des Nations Unies pour le Développement.

Après la construction d’un puits en 2010 afin de faciliter l’accès des femmes à l’eau d’arrosage, le projet consiste en 2011 en la création de 2 jardins maraîchers d’une surface 1,5 ha chacun. Le premier est cultivé par un groupement de 14 femmes du village et le second par les 350 enfants de l’école. Parallèlement, les femmes reçoivent une formation aux techniques de maraîchage et à la gestion de l’activité économique, compétences qu’elles transmettent ensuite aux enfants. Le projet comprend également la réalisation par une entreprise locale d’une clôture visant à protéger les légumes des ruminants.

Le projet implique toute la population : les hommes du village préparent le terrain et construisent des fosses pour le compost, les femmes plantent les semences, récoltent les légumes et les vendent sur le marché local, tandis que la production des enfants alimente la cantine scolaire.
Les aliments cultivés sont variés : choux, oignons, maïs, poivrons, tomates, riz.

réalisation de deux maraichages

Résultats et impacts

Le projet permet de lutter contre l’insécurité alimentaire, de renforcer les compétences des bénéficiaires et d’améliorer les conditions de travail des femmes en facilitant leur accès à l’eau.
L’activité maraîchère est avant tout un moyen de diversifier l’alimentation de la population, une part importante de la production étant autoconsommée. Le revenu tiré de la vente des surplus est utilisé par les 14 familles pour faire face aux frais médicaux et de scolarisation, ainsi qu’à acheter des vêtements et des animaux.

Par ailleurs, les 14 participantes épargnent de petites sommes sur 3 ans en vue de l’intégration de nouvelles femmes au maraîchage.

L’association

L’ADVZ a été créée en février 2007 dans le but de promouvoir le développement des Villages de Zorgho au Burkina Faso, dans le respect de l’environnement et des coutumes locales. Elle intervient dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage et du développement éducatif.

advz.asso-web.com

Restez informés

Je m'abonne à la newsletter