Formation et Insertion professionnelle

Apprendre un métier au centre Nyonali

ÉCIDEC (Echanges Internationaux pour le Développement et la Coopération) Bénin Soutenu en 2011
Partager










Envoyer

Le projet

La population du Bénin est majoritairement jeune et rurale. La pauvreté y est plus importante en zone rurale, et touche particulièrement les femmes.

Le centre, implanté à Missérété, à 10 km de Porto-Novo, est situé dans l’une des zones les plus peuplées du pays. Les activités économiques majoritairement exercées sont la transformation agroalimentaire et le commerce. La population y est à 80% analphabète. Les premières victimes de situations d’exclusion et de difficultés d’insertion socio-économique sont les filles.

Le centre Nyonali a ouvert ses portes en 2002 afin de former des jeunes filles sur des domaines en lien avec leur activité économique et leur vie familiale. Les bénéficiaires sont issues des zones rurales dans lesquelles Ecidec et son partenaire local Minonkpo interviennent dans le cadre de leur programme de crédit solidaire, soutenu par la Fondation RAJA-Danièle Marcovici en 2006. Elles sont âgées de 16 à 25 ans, sont déscolarisées et non formées, et reproduisent donc les activités précaires et peu rémunératrices exercées par leurs mères.

Logées dans l’internat du centre, les jeunes filles suivent 4 mois de formation générale et 2 mois de formation à la gestion de la coopérative de production. Elles participent collectivement à la vie du centre (entretien, maraichage) afin d’apprendre à travailler en groupe. A l’issue de leur formation, elles reçoivent un accompagnement à la création de leur propre coopérative de production.

La formation comprend des cours d’alphabétisation, des modules portant sur les bases de la gestion et de la vente, un apprentissage de diverses techniques d’artisanat et de transformation agroalimentaire, et des cours de sensibilisation aux questions de santé, de droit et d’environnement.

Après avoir financé la formation de 90 jeunes filles en 2008, la Fondation a soutenu le centre en 2011 dans son fonctionnement sur 2 sessions de formation de 6 mois.

Résultats et impacts

Le centre a accueilli près de 200 jeunes filles depuis sa création. Grâce à la formation reçue, elles sont passées d’une stratégie de survie à une dynamique de projet, sont sorties de la spirale de la pauvreté et ont intégré des réseaux sociaux plus larges. En moyenne, les activités développées par une bénéficiaire contribuent à élever le niveau de vie de 3 personnes dans son entourage.

Les 2 sessions de 6 mois n’ont accueilli que 21 bénéficiaires sur les 50 places disponibles, car le centre peine à recruter en raison de la réticence des familles à se séparer de la main d’œuvre que représentent les filles.

L’association

Association ÉcidecL’association Ecidec a été fondée en 1992 afin de promouvoir les échanges entre des partenaires inégalement développés. Pour contribuer au développement économique des populations les plus démunies, elle mène des actions de lutte contre la pauvreté basées sur le micro-crédit et la formation, au Bénin et au Sénégal.

www.ecidec.org

Restez informés

Je m'abonne à la newsletter