Retour sur les lauréats de la cérémonie des Fondation RAJA Women’s Awards 2018

28 novembre 2018

La Fondation RAJA-Danièle Marcovici a célébré, mardi 20 novembre 2018 au Théâtre du Trianon (Paris), la 4ème Cérémonie des Women’s Awards, un événement qui a permis de valoriser et récompenser 6 associations françaises qui développent des projets remarquables en faveur des femmes en France et dans le monde. D’une dotation totale de 80 000 €, les Women’s Awards 2018 permettront aux lauréats de poursuivre et développer leurs projets.

Partager










Envoyer

BATIK International reçoit le prix de la catégorie Droits des Femmes et Lutte contre les violences

L’association BATIK International a été récompensée pour son projet « Aider les ouvrières migrantes à faire reconnaître leurs droits » au Vietnam (dotation de 15 000 €). Ce prix a été remis par Laurence Fischer, Triple championne du monde de Karaté et Fondatrice de l’association Fight For Dignity. Elle est aussi engagée auprès des femmes victimes de violences auxquelles elle apporte son soutien toutes les semaines lors d’ateliers organisés par la Maison des Femmes de Saint Denis.

Séverine Laville, Directrice de BATIK International indique : « L’essentiel de notre travail est centré sur le renforcement des capacités des femmes migrantes, afin qu’elles puissent revendiquer leurs droits. La première étape et qui est essentielle, c’est de construire des espaces de convivialité, de réunion pour que ces femmes puissent dialoguer entre elles et sortir de leur isolement ».

Laurence Fischer récompensant l’association BATIK International pour la catégorie Droits des Femmes et Lutte contre les violences

  • Pour plus d’informations sur BATIK International cliquez ICI

 

Objectif France-Inde, lauréate de la catégorie Éducation et Action sociale

Ce prix (dotation de 15 000 €) a été attribué à l’association Objectif France-Inde pour son projet d’accompagnement des femmes marginalisées vers la sortie de la pauvreté via la mise en place d’un Self-Help Groups (groupes d’entraide). Il a été remis par Bénédicte Jeannerod, Directrice du bureau de Paris de Human Rights Watch.

« En 12 ans d’existence, notre programme a permis de sortir 150 000 femmes de la pauvreté, grâce à des mesures qui préviennent les migrations internes des personnes pauvres vers les villes. Grâce à des formations de quelques jours sur des activités simples, les femmes parviennent à sortir de la pauvreté et à rembourser leurs crédits à 100% ! » explique Benjamine Oberoi, Vice-Présidente de l’association Objectif France-Inde.

Bénédicte Jeannerod ajoute : « Le but de notre action est de documenter et de mettre en lumière les injustices et les inégalités qui sont d’habitude mises sous le tapis pour éviter que des personnes se retrouvent en marge de la société. »

Bénédicte Jeannerod récompensant l’association Objectif France-Inde pour la catégorie Éducation et Action sociale

  • Pour plus d’informations sur Objectif France-Inde cliquez ICI

 

Passerelles numériques distinguée par le prix de la catégorie Formation et Insertion Professionnelle

L’association Passerelles numériques a reçu le prix de la catégorie Formation et Insertion Professionnelle (15 000 €) remis par Bouchera Azzouz, Fondatrice des Ateliers du Féminisme Populaire, pour son projet « Améliorer l’accès des jeunes filles aux métiers du numérique » au Cambodge.

« Le soutien de la Fondation RAJA-Danièle Marcovici va nous permettre de financer la formation de 5 jeunes filles pendant toute une année » explique Michel Cantet, Président de Passerelles numériques.

Bouchera Azzouz témoigne : « Il est essentiel de donner de la visibilité à la réalité que vivent les femmes. C’est ce que nous faisons ce soir et c’est aussi ce que j’essaie de faire dans mes films, de partir à la conquête des femmes des quartiers populaires, qui mènent des actions remarquables mais qu’on ne voit jamais ».

Bouchera Azzouz récompensant l’association pour la catégorie Formation et Insertion Professionnelle

  • Pour plus d’informations sur Passerelles numériques cliquez ICI

 

Terre & Humanisme récompensée par le prix de la catégorie Protection de l’environnement et Lutte contre les changements climatiques

L’association Terre & Humanisme a été récompensée (dotation de 15 000 €) pour son projet « Restaurer les ressources naturelles et promouvoir l’émancipation des femmes via l’agroécologie » au Togo.

 « Ce prix nous permettra de répliquer le projet pour d’autres femmes, et d’en démultiplier les résultats dont nous sommes particulièrement fier.e.s. Les jeunes femmes que nous accompagnons se sentent valorisées car elles développent des compétences techniques précises que les autres femmes du village n’ont pas » explique Alice Rouault-Reillon, Coordinatrice de programmes chez Terre & Humanisme.

Yann Arthus-Bertrand, Président de la Fondation GoodPlanet qui a remis ce prix, encourage l’association à poursuivre son action qui est essentielle puisque « Quand une femme travaille, on remarque qu’elle donne 80% de ce qu’elle gagne à sa famille, alors qu’un homme n’y dédiera que 30%. Cela nous donne une idée de ce qu’il faut faire pour lutter contre la pauvreté. »

Yann Arthus-Bertrand récompensant l’association Terre & Humanisme pour la catégorie Protection de l’environnement et Lutte contre les changements climatiques

  • Pour plus d’informations sur Terre & Humanisme cliquez ICI

 

Le Prix Coup de cœur du Jury décerné à Rejoué

Cette année le jury a eu un coup de cœur pour l’association Rejoué et son projet de développement d’une filière de réemploi de jouets d’occasion, gérée par des femmes en insertion en France, et il lui a attribué le prix « Coup de cœur du Jury » (dotation de 10 000 €), remis par Danièle Kapel-Marcovici Présidente-Directrice générale du Groupe RAJA et Présidente de la Fondation RAJA-Danièle Marcovici.

Nathalie Ourry, Directrice de Rejoué remercie le jury et explique qu’elle est particulièrement fière de remporter ce prix et remercie sincèrement la Fondation de l’avoir accompagnée depuis ses débuts.

Danièle Kapel-Marcovici récompensant l’association Rejoué dans le cadre du Prix « Coup de cœur du Jury »

  • Pour plus d’informations sur Rejoué cliquez ICI

 

Le Prix du Public remis à Elevages sans Frontières

Une campagne de votes en ligne pour attribuer le Prix du Public (10 000 €) a eu lieu du 12 Octobre au 2 Novembre 2018. L’association Élevages Sans Frontières a obtenu la majorité des votes pour le projet « Favoriser l’insertion sociale et économique des femmes rurales par l’accès aux ressources productives » au Sénégal. Ce prix lui a été remis par Pierre-Yves Ginet du magazine Femmes Ici & Ailleurs et membre du Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Pauline Casalegno, Directrice d’Elevages Sans Frontières remercie chaleureusement toutes et tous les abonné.e.s de leur newsletters qui se sont massivement mobilisé.e.s lors de cette campagne.

Pierre-Yves Ginet a clôturé la remise de Prix en soulignant que « [son] magazine a été créé pour mettre en valeur toutes les femmes fortes et inspirantes qu’on ne voit pas assez. C’est aussi ce que nous faisons ici ce soir, mettre en valeur ce que font les femmes ici et ailleurs ». Grâce au partenariat entre la Fondation et le magazine Femmes Ici & Ailleurs, les actions des associations lauréates seront mises en valeurs dans les prochains numéros à paraître.

Pierre-Yves Ginet récompensant l’association Élevages Sans Frontières dans le cadre du « Prix du Public 2018 »

  • Pour plus d’informations sur Élevages Sans Frontières cliquez ICI

 

Discours de clôture de Danièle Kapel-Marcovici

« Tout d’abord bravo, félicitations aux associations qui viennent d’être récompensées ce soir. Un exemple pour nous toutes et tous, une source d’inspiration et d’action ! […]

Je souhaite que notre Fondation soit un exemple, qu’elle donne envie à d’autres entreprises de s’engager, dans des actions de mécénat et de philanthropie » conclut Danièle Kapel-Marcovici

Restez informés

Je m'abonne à la newsletter