Comité de sélection du 4 Mars 2014

12 mars 2014

Partager










Envoyer

LA FONDATION RAJA-DANIÈLE MARCOVICI SOUTIENT 15 NOUVEAUX PROJETS EN FAVEUR DES FEMMES

Réuni le 4 mars 2014, le Comité exécutif de la Fondation a décidé de soutenir 13 nouveaux projets, visant à améliorer les conditions de vie des femmes, en France et dans le monde. Ces 13 projets s’ajoutent à 2 initiatives auxquelles le comité a souhaité s’associer en début d’année.
Au total, la Fondation a accordé en ce début d’année 2014 son soutien à 15 projets, pour un montant total dépassant les 200 000 euros.

Les 15 projets soutenus sont les suivants :

  • Agronomes et Vétérinaires sans Frontières
    Projet : « Femmes de pêcheurs au Brésil » – Région Nordeste, Brésil
    Afin d’améliorer la situation économique et la reconnaissance sociale de 150 femmes de pêcheurs vulnérables, AVSF les forme et leur fournit les équipements et le soutien technique nécessaires à la transformation des produits de leur pêche. Elles sont accompagnées pour la commercialisation de leurs produits sur les marchés et dans les cantines scolaires, et aidées à améliorer leur représentation dans les syndicats de pêcheurs.
  • Enfants d’Asie
    Projet : « Le Training Center de Cebu City aux Philippines » – Cebu City, Philippines
    Le « Training Center » d’Enfants d’Asie est un centre de formation gratuite en anglais et en informatique à destination des jeunes issus des bidonvilles. Ils y acquièrent également les compétences non-techniques requises pour assurer leur bonne insertion dans le monde professionnel. La Fondation RAJA-Danièle Marcovici participe à travers son soutien aux frais de scolarité des 110 jeunes filles accueillies au centre.
  • Filles du Facteur
    Projet : « Recycsacplastic – Ateliers de recyclage artisanal pour l’insertion de femmes au Burkina Faso » – Ouagadougou, Burkina Faso
    Filles du Facteur forme des femmes burkinabé en situation de précarité à une activité génératrice de revenus originale et écologique : la transformation de sacs plastiques recyclés en objets et accessoires artisanaux crochetés. La Fondation RAJA-Danièle Marcovici soutient l’ouverture d’un deuxième atelier, ainsi que l’accès des bénéficiaires à des formations commerciales.
  • Friends International
    Projet : « Atelier de formation professionnelle de couture/tailleur pour jeunes femmes marginalisées » – Siem Reap, Cambodge
    Friends International forme des jeunes filles marginalisées de Siem Reap aux métiers de la couture. Chaque année, 25 jeunes femmes bénéficient de la formation, d’un suivi social et médical, et d’un accompagnement vers un emploi stable ou la création d’une petite entreprise. La création prochaine d’une coopérative rattachée au centre de formation facilitera l’emploi des jeunes filles après leur formation.
  • Paris Pionnières
    Projet : « Trophées Pionnières » – Paris, France
    Paris Pionnières est un incubateur qui héberge et accompagne des projets de création d’entreprises portés par des femmes, dans le secteur des services innovants. Les Trophées Pionnières récompensent les entreprises incubées chez Paris Pionnières, mettant ainsi en lumière des initiatives originales et des cheffes d’entreprise atypiques. Pour la 2e édition des Trophées, la Fondation RAJA-Danièle Marcovici s’associe à Paris Pionnières pour récompenser une créatrice d’entreprise.
  • Sruti
    Projet : « Formation et Activités génératrices de revenus des femmes en Inde » – Bamrouli, Inde
    Afin d’accompagner les femmes issues des castes les plus défavorisées vers une indépendance économique et sociale, Sruti offre à 80 femmes, sur deux ans, une formation en couture. Celles qui le souhaitent ont également accès à des cours d’alphabétisation, et à des ateliers de sensibilisation à l’hygiène, à la santé et aux droits. La vente des produits qu’elles confectionnent améliore à long terme leurs revenus.
  • CIDFF Rhône
    Projet : « Accompagnement des femmes victimes de violences conjugales et intrafamiliales » – Nord Val de Saône (69), France
    Le CIDFF Rhône accompagne de façon individuelle et transversale les femmes victimes de violences conjugales et intrafamiliales, en les aidant à reprendre confiance en elle, en les soutenant dans leurs démarches juridiques et sociales et dans leur réinsertion professionnelle. Le soutien de la Fondation RAJA-Danièle Marcovici permettra d’augmenter le temps dédié à l’accueil de ces femmes.
  • Fédération Nationale Solidarité Femmes (FNSF)
    Projet : « Le 39-19-Violences Femmes Info : le numéro d’écoute, d’information et d’orientation des femmes victimes de violences » – France
    La FNSF gère depuis 1992 le 1er centre d’appel en France destiné aux femmes victimes de violences. Le 39 19, numéro anonyme et confidentiel, est souvent la 1ère étape pour entamer un parcours de sortie des violences. Les femmes sont orientées vers des structures locales qui les accompagneront dans leurs démarches juridiques, sociales et de réinsertion socio-professionnelle. Depuis 2014, grâce à un partenariat avec le Ministère des Droits des femmes, le 39 19 est désormais accessible 7/7 jours, et a étendu son champ d’action, initialement limité aux violences conjugales, à toutes les formes de violences subies par les femmes.
  • Hôpital Delafontaine
    Projet : « Maison des femmes » – Saint-Denis (93), France
    L’hôpital Delafontaine est la seule structure de santé en Seine-Saint-Denis à offrir un service complet et compétent répondant aux problématiques spécifiques des femmes marginalisées et/ou victimes de violences. Avec le soutien de la Fondation RAJA-Danièle Marcovici, une Maison des Femmes va être construite à proximité afin de les accueillir dans les meilleures conditions, et de les orienter selon leurs besoins vers une réinsertion économique et sociale.
  • L’Escale
    Projet : « Contre la précarisation des femmes victimes de violences » – Hauts-de-Seine (92), France
    L’Escale propose aux femmes victimes de violences un service d’accompagnement global, leur permettant d’être aidées dans leurs démarches sociales et juridiques, d’être prises en charge sur le plan psychologique, et d’être accompagnées dans leurs démarches de recherche d’emploi afin de retrouver une autonomie sociale, financière et professionnelle. L’Escale gère également un service d’écoute téléphonique anonyme dédié aux femmes victimes de violences.
  • Triangle Génération Humanitaire
    Projet : « Pour la réinsertion socio-économique des femmes victimes de violence au Timor Oriental » – Timor Oriental
    Triangle Génération Humanitaire accompagne l’association timoraise Casa Vida dans la mise en place de solutions de réinsertion socio-économique des femmes victimes de violences au Timor oriental. Des projets de réinsertion personnalisés seront élaborés avec chacune des femmes hébergées dans les centres d’accueil de Casa Vida. Le projet prévoit également la formation du personnel public chargé de l’accompagnement des personnes vulnérables, afin d’assurer la protection des femmes une fois réinsérées.
  • Aide Médicale et Développement
    Projet : « Création d’une unité mobile d’échographie obstétricale à Anjouan » – Anjouan, Comores
    Afin de répondre aux difficultés rencontrées par les femmes enceintes des zones rurales d’avoir accès à des structures adaptées et à du personnel qualifié, une unité mobile d’échographie obstétricale va être mise en place sur l’île d’Anjouan, aux Comores. Cette unité, gérée par 3 sages-femmes formées, permettra de suivre les femmes enceintes dans les zones reculées. Ce projet est la duplication d’une initiative menée avec succès par l’association à Zanzibar, en Tanzanie.
  • Basiliade
    Projet : « Parentalité et VIH : soutien et accompagnement de mères précaires vivant avec le VIH en France » – Paris et Lyon, France
    Basiliade accompagne les mères et femmes enceintes en grande précarité atteintes du VIH, afin de répondre à leurs besoins spécifiques en termes de maternité et parentalité. Les femmes bénéficient d’un suivi individuel médico-psycho-social, notamment sur leur accès aux droits, au logement et aux soins. Elles participent également à des activités collectives pour renforcer leurs capacités à prendre en main leur santé et à recréer du lien social.
  • Enfants et Développement
    Projet : « Les femmes au cœur d’un dispositif social dans la Vallée de Katmandou » – Vallée de Katmandou, Népal
    Enfants et Développement appuie l’ONG népalaise Voice of Children dans l’accompagnement social des femmes migrantes de la vallée de Katmandou. Une aide individualisée est offerte à chaque volontaire par des assistantes sociales, afin de définir avec elle l’approche la plus adaptée à ses besoins (alphabétisation, formation), et lui donner les moyens d’agir pour changer sa situation.
  • Gynécologie Sans Frontières
    Projet : « Prévention du cancer du col utérin dans la région Atsinanana à Madagascar » – Région d’Atsinanana, Madagascar
    Afin de prévenir le développement du cancer du col de l’utérus, Gynécologie Sans Frontières forme le personnel des centres de santé ruraux au dépistage et au traitement de ce cancer, grâce à des méthodes adaptées à un équipement médical limité. En parallèle, une campagne d’information permettra de sensibiliser les femmes à l’importance du dépistage

Restez informés

Je m'abonne à la newsletter