ELLES ont toutes une histoire – saison 3

9 mars 2018

Pour la troisième année consécutive, à l’occasion de la Journée internationale des Droits des Femmes, la Fondation RAJA-Danièle Marcovici s’associe à 9 grandes entreprises françaises et leurs fondations autour d’une cause commune, la défense des droits des femmes.

Partager










Envoyer

Elles ont toutes une histoireUne nouvelle saison pour promouvoir la cause des femmes

Les fondations GROUPE ADP, AIR FRANCE, CHANEL, ELLE, KERING, SANOFI ESPOIR, ORANGE, RATP, RAJA-Danièle Marcovici et UNILEVER se retrouvent pour la création d’une troisième saison de la collection de programmes courts « ELLES ont toutes une histoire », produite par Elodie Polo-Ackermann (Imagissime – Lagardère Studios) et diffusée sur l’ensemble des chaînes et des écrans de France Télévisions du 5 au 15 mars 2018.

Cette année, ce sont 11 jeunes filles âgées de 9 à 18 ans qui révèlent leur vision des enjeux de leur vie de femme en devenir et les nouveaux territoires qu’elles pensent encore devoir conquérir.

 

Elles ont toutes une histoire

L’histoire de 11 jeunes filles qui racontent leur vision de la femme de demain

Cette troisième collection est signée par l’acteur et réalisateur, Samuel Le Bihan. A travers la France, il est parti sur les terrains de sport, dans les collèges, les associations, en ville et à la campagne, afin de filmer au plus près et au plus juste la réalité de ces adolescentes. Ainsi évoqueront-elles les questions de l’égalité entre filles et garçons, l’accès à la santé sexuelle et reproductive, le respect et la fraternité, la liberté de s’exprimer ou de faire valoir sa différence, de transmettre, d’apprendre, de s’aimer, librement et avec consentement, de travailler, d’avoir des enfants et de protéger la planète.

A la rencontre d’Emma, Cindy et Shaza

sylvie et samuel le bihanEmma et Cindy sont deux jeunes filles vivant dans le Val d’Oise (95). La première veut pouvoir s’habiller comme elle le souhaite sans craindre les incivilités du harcèlement de rue et la seconde déplore que les garçons jugent encore trop souvent les filles sur leur apparence. Elles ont toutes les deux été accueillies par la Maison des Femmes de Saint-Denis, une association soutenue par la Fondation RAJA-Danièle Marcovici.

Shaza vient de fuir le Soudan avec sa maman. Elle est en France depuis 2 mois et vit au centre d’hébergement d’urgence d’Ivry-sur-Seine, géré par EMMAÜS Solidarité (association soutenue par la Fondation RAJA-Danièle Marcovici) en attendant d’être transférée dans un foyer en province quand elle aura obtenu son statut de demandeur d’asile. Elle souhaite rester en France, poursuivre ses études et devenir psychologue. Désormais, elle est persuadée que son émancipation passera par les études.

 

Restez informés

Je m'abonne à la newsletter