Education et Action sociale

Réinsertion professionnelle des détenues par la mode

ACEMAF (Association Culturelle et Educative de la Maison d'Arrêt de Fresnes) France, Île-de-France Soutenu en 2007
Partager










Envoyer

Le projet

Le département du Val de Marne comporte plusieurs établissements pénitentiaires dont la Maison d’Arrêt des Femmes de Fresnes qui compte une centaine de détenues. Le manque d’activités culturelles et de possibilités de formation en détention y sont facteurs de troubles comportementaux graves et ont un impact négatif sur la féminité des détenues. L’ACEMAF pallie ces manques en offrant plusieurs ateliers et stages annuels aux détenues.

Dans le cadre du « Parcours Culturel d’Insertion » piloté par le SPIP 94 (Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation), l’ACEMAF a proposé aux détenues un atelier de confection d’une collection de mode féminine. Encadrées par une professionnelle de la mode, les détenues ont été initiées durant un mois aux différentes techniques de la couture et du stylisme. Outre l’acquisition de nouvelles compétences, les séances visaient à développer l’entraide parmi les détenues et à stimuler leur créativité et leur féminité.

A l’issue de l’atelier, les participantes ont présenté leurs créations lors d’un défilé organisé dans la coursive centrale de la prison. Chacune a reçu une attestation de participation permettant de valoriser sa formation.

Réinsertion professionnelle des détenues par la mode

Résultats et impacts

L’atelier D-tenues a accueilli 16 détenues, et 22 ont directement participé au défilé qui s’est tenu le 28 septembre 2007 à la Maison d’Arrêt de Fresnes. La projection du film réalisé durant les séances d’atelier et le défilé a quant à elle permis de toucher un large public au sein de la MAF.

Le projet a bénéficié aux participantes en permettant à des détenues d’origines et d’horizons professionnels variés d’échanger et de mutualiser leurs compétences autour d’un objectif commun, tout en leur redonnant confiance en elles en tant que femmes et membres de la société. Les participantes ont également acquis une qualification pouvant les engager sur la voie de la réinsertion professionnelle.

Plus largement, le projet a contribué à améliorer durablement les relations entre détenues et personnel de surveillance et ainsi la qualité de vie en détention.

L’association

L’ACEMAF a été créée en 1977 dans le but de favoriser la réinsertion sociale des personnes placées sous main de justice (PPSMJ). L’association prépare les détenus, hommes et femmes, à leur sortie de prison par le biais d’activités culturelles, scolaires, sportives et de loisirs. Elle intervient dans l’ensemble des établissements pénitentiaires du Val de Marne.

 

Restez informés

Je m'abonne à la newsletter