Environnement et Climat

Projet de valorisation des déchets halieutiques et d’accès à une énergie durable pour les femmes transformatrices de poisson

Le Partenariat Sénégal Soutenu en 2016
Partager










Envoyer

Le projet

A Saint-Louis, au Sénégal, les femmes transformatrices de poisson utilisent des foyers de cuisson très consommateurs en bois. Aucun système de traitement des ordures n’étant mis en place, les déchets de leur activité, principalement d’origine organique, sont rejetés dans le fleuve Saint-Louis. Afin de répondre aux problématiques énergétiques de ces femmes, mais aussi de réduire la pollution causée par leur activité, Le Partenariat lance un projet pilote afin de mettre à disposition des femmes des unités de production de biogaz. Celles-ci permettront d’utiliser les déchets organiques comme combustible au lieu d’être rejetés dans le fleuve, et fourniront de l’énergie pour la cuisson des poissons. Le projet prévoit également la formation de femmes leaders afin de promouvoir le biogaz auprès des autres femmes transformatrices.

 

Restez informés

Je m'abonne à la newsletter