Formation et Insertion professionnelle

Djigui Seme

Terre Verte Burkina Faso Soutenu en 2008
Partager










Envoyer

Le projet

Boulmiougou est situé à la périphérie de Ouagadougou. Cet arrondissement compte une forte densité de populations défavorisées d’origines diverses. Les activités économiques qui y sont développées sont l’agriculture, l’élevage et le petit commerce.

Le groupement de femmes Djigui Seme y a été créé en 2003. Il regroupe 700 femmes, majoritairement des veuves ou divorcées jeunes et isolées. Il promeut l’insertion socio-économique des femmes, notamment par le développement d’activités génératrices de revenus, telles que la production alimentaire et la transformation de produits de base.

Le projet consiste en la création d’une activité économique pérenne à travers l’installation d’une unité de fabrication de savons et produits dérivés à base de beurre de karité. Son caractère novateur tient dans la professionnalisation d’une activité ordinairement artisanale et de moindre qualité.

Le projet se décompose en trois parties : la construction du site de production, sa dotation en matériel et équipements modernes (concasseur, torréfacteur, moulin, baratte) et la formation des femmes.

Les locaux de fabrication et conservation des produits ont été construits sur un terrain acquis en 2006 par le groupement. Un consultant local a formé 50 femmes aux techniques de transformation, à l’utilisation et l’entretien des équipements, ainsi qu’à la gestion des activités de fabrication. La fabrique et la vente de la production sont depuis lors gérées de façon autonome par le groupement.

Djigui Seme

Résultats et impacts

Le projet a permis de renforcer les capacités de 50 femmes, et de leur offrir des emplois stables. D’un point de vue économique, il a bénéficié à 300 membres du groupement qui ont, par la vente des produits, diversifié leurs sources de revenus et amélioré leurs conditions de vie et celles de leur entourage (scolarisation d’une centaine d’enfants, distribution de vivres à 50 familles en difficulté). Le projet a également favorisé les échanges d’expériences entre les femmes et développé une assistance mutuelle et un esprit d’initiatives.

L’association

Fondée en 1989 à Landrecies, l’Association Terre Verte est engagée dans le développement rural familial et communautaire au Burkina Faso. Elle y a créé 3 fermes dont l’objectif est d’intégrer la sauvegarde de l’environnement dans l’agriculture sahélienne.

www.eauterreverdure.org/

 

Restez informés

Je m'abonne à la newsletter