Education et Action sociale

CamiFrance

Gynécologie sans Frontières France, France Projet soutenu en 2019
Partager










Envoyer

Le projet

Depuis novembre 2015, Gynécologie Sans Frontières (GSF) intervient en France dans le cadre d’une mission humanitaire d’urgence auprès des femmes exilées vivant dans les camps, avec les missions Caminor (Nord de la France) et Camparis (Paris-Ivry). Ces missions consistent à prendre en charge la santé globale de ces femmes, victimes de nombreuses violences (excision, viol, mariages forcé, prostitution) qui affectent leur santé (grossesse à risque, avortement, troubles psycho-sexuels, VIH).

Les bénévoles du réseau GSF à travers toute la France alertent sur la présence de femmes exilées vivant à proximité de chez eux (lieu appelé « spot »). L’association a donc décidé d’étendre son action sur tout le territoire avec le projet CamiFrance et la création de la Plateforme Femmes-Exilées-France. Cette plateforme nationale (ou centre de coordination) centralise les outils et la méthodologie de GSF pour permettre aux bénévoles souhaitant s’impliquer à proximité de chez eux, auprès des femmes exilées, de bénéficier du savoir-faire de GSF (outils de gestion des plannings, tutoriels, certificats et ordonnances, outils d’éducation à la santé sexuelle…). Les actions de soin et d’accompagnement psycho-social sont adaptées aux besoins de chaque spot (dispensation de soins primaires, aide dans les démarches administratives, facilitation de l’accès aux soins de gynécologie-obstétrique, transfert des patientes vers les hôpitaux et les maternités alentours pour les actes nécessaires…).

La prise en charge proposée dans les spots GSF permet d’améliorer la santé et les conditions de vie des femmes exilées et de leurs enfants. Le projet bénéficie également aux professionnels de santé qui renforceront leurs compétences pour une meilleure prise en charge de ces femmes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

145 000femmes exilées en France (25 600 demandes d’asile de femmes et 120 000 femmes sans papier)

L’association

Depuis sa création en 1995, Gynécologie Sans Frontières a pour objectif de promouvoir le développement global sanitaire et social des femmes ; d’aider les femmes en détresse (exclues des soins et victimes de violences en particulier basées sur le genre) ; de favoriser l’accès à la santé de toutes les femmes dans le monde en particulier dans le domaine de la gynécologie et de l’obstétrique ; de favoriser, dans les pays où cela lui semblera possible, l’amélioration des compétences médicales et opérationnelles locales, en formant les professionnels.

> Visiter le site de l’association

Restez informé.e.s

Je m'abonne à la newsletter