Education et Action sociale

Amélioration des Conditions de Vie de femmes atteintes du VIH

GAS (Groupe d'appui et solidarité) Bénin Soutenu en 2010
Partager










Envoyer

Le projet

Aujourd’hui, 13 millions de femmes en Afrique subsaharienne sont touchées par le virus du SIDA et doivent pourtant gérer leur famille seule suite à la maladie du père. Leur vulnérabilité est d’autant plus forte que ces femmes ont été dépossédées de leurs biens après le décès de leur mari, et qu’elles accueillent des orphelins, ce qui agrandit la famille et les besoins.

Le projet a pour objectif d’aider 59 foyers dont 49 dirigés par des femmes veuves, séropositives et chef de famille. Pour cela, l’association propose :

  • La stabilisation de leur situation sanitaire, sociale et psychosociale avec à la création d’une épargne santé, l’organisation de formations et d’un suivi psychologique et social à domicile.
  • Un renforcement économique grâce à des microcrédits en nature : l’association attribue un lot de produits ainsi que le matériel nécessaire au lancement de l’activité économique choisie (matières premières). Les remboursements se font sous forme de don à un autre foyer.

 

Résultats et impacts

La Fondation RAJA-Danièle Marcovici soutient l’association GAS qui tente de rendre leur dignité à des femmes exclues et fragiles à cause de leur séropositivité et de leur vécu. Elles peuvent reprendre confiance en elles et devenir autonomes pour répondre aux besoins de leur famille.

L’association

Amélioration des Conditions de Vie de femmes atteintes du VIHL’association GAS (Groupe d’Appui et de Solidarité) a pour but d’accompagner des initiatives de solidarité, de développement et d’action sociale en France et dans les pays du sud. L’accueil et l’écoute des réfugiés sont les deux orientations fondamentales de l’association depuis sa création en 1979

gas-asso.fr

Restez informé.e.s

Je m'abonne à la newsletter