Droits des femmes et Lutte contre les violences

Accès à l’autonomie et lutte contre les violences avec et pour les femmes nigérianes qui se prostituent

Grisélidis France, France Soutenu en 2016
Partager










Envoyer

Le projet

A Toulouse, de plus en plus de femmes nigérianes ayant fui leur pays et les violences sont contraintes à la prostitution pour payer leur « dette de passage ». Ne connaissant ni le français ni le fonctionnement des services sociaux, elles sont particulièrement isolées et vulnérables.
Avec l’aide d’une médiatrice d’origine nigériane, l’association Grisélidis va mettre en place des maraudes sur les lieux de prostitution afin de créer un premier lien avec ces femmes, les informer sur leurs droits et faire de la prévention sur la santé. Un accompagnement individuel leur sera proposé, centré sur l’accès à la citoyenneté (régularisation, accès au logement…), la lutte contre les violences, et l’insertion socio-professionnelle pour les sortir durablement de la prostitution.

Restez informés

Je m'abonne à la newsletter