Accompagner les femmes éloignées de l’emploi : rencontre avec l’association ADAGE

3 juin 2015

Le 28 mai 2015, Danièle Kapel - Marcovici, Présidente Directrice Générale de RAJA et présidente de la Fondation RAJA-Danièle Marcovici, Daniel Cohen, Directeur Général Délégué du groupe RAJA et membre du Comité Exécutif de la Fondation et Mathilde Bois-Dubuc, Déléguée générale de la Fondation, sont allés à la rencontre des femmes accompagnées par l’association ADAGE, dont le programme « Femmes en mouvement » est soutenu par la Fondation depuis 2013.

Partager










Envoyer
Mathilde Bois-Dubuc, Sandra Gidon, Danièle Kapel-Marcovici et Daniel Cohen

Mathilde Bois-Dubuc, Sandra Gidon, Danièle Kapel-Marcovici et Daniel Cohen

RÉINSÉRER LES FEMMES : LA PRIORITÉ D’ADAGE

Implantée à Paris, ADAGE (Association d’Accompagnement Global contre l’Exclusion) a pour vocation d’accompagner des femmes en grande difficulté sociale vers l’insertion socio-professionnelle, à travers une prise en charge globale. En 2014, 300 femmes ont été accompagnées par l’association.

« Notre action est centrée sur les femmes touchées par la précarité. C’est un public invisible. Il n’existe pas de dispositif spécifique pour elles, alors qu’elles sont les plus motivées pour trouver un emploi. », explique Sandra Gidon, directrice d’ADAGE.

Une action prioritaire selon Danièle Kapel-Marcovici : « Quand une femme acquiert une autonomie, trouve un emploi, c’est toute sa famille qui en bénéficie. »

Afin de permettre à ces femmes de sortir de leur isolement et renouer avec l’emploi, ADAGE leur propose plusieurs dispositifs : des entretiens individuels, des ateliers collectifs allant des techniques de recherche d’emploi à la prévention santé, la réalisation de stages en entreprise, et pour celles qui en ont besoin, des cours d’alphabétisation, la maîtrise du français étant aujourd’hui un pré-requis indispensable pour trouver un emploi.

L’ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF : UN ATOUT POUR SORTIR DE L’ISOLEMENT

Les femmes accompagnées par ADAG

En participant lors de leur visite à un atelier de groupe sur le thème de la communication verbale et non verbale, les membres de la Fondation ont pu constater l’importance de l’accompagnement collectif pour les femmes. En plus de leur portée pédagogique, ces ateliers sont en effet des lieux où elles peuvent échanger, recréer du lien social en se confiant, en se conseillant mutuellement.

Parmi les femmes accompagnées par ADAGE, Claire témoigne :

« Je viens ici depuis deux ans. Heureusement que j’ai trouvé ADAGE parce que mes nombreuses démarches ne donnaient rien. Ici, l’accueil est très précieux, c’est le seul endroit où je me sens vraiment écoutée et considérée. J’ai suivi une formation d’agent de sécurité, je viens de recevoir mon diplôme et maintenant je cherche un emploi ! »

UN DISPOSITIF EN MOUVEMENT

Afin de répondre au mieux aux besoins des femmes, ADAGE cherche en permanence à améliorer son dispositif d’accompagnement. L’association souhaite par exemple développer ses cours de bureautique : il est indispensable pour les femmes de savoir se servir des outils numériques que ce soit pour leur travail, leur recherche d’emploi, ou pour effectuer de nombreuses démarches quotidiennes.

L’association envisage également de créer un centre de ressources pour faire connaître et diffuser sa méthodologie, dont l’efficacité a fait ses preuves, et ainsi permettre à plus de femmes d’en bénéficier.

Restez informés

Je m'abonne à la newsletter