Une fondation pour les femmes
Newsletter   Newsletter   Facebook   Twitter


 AGENDA

5-15 mars 2017

Saison 2 d'Elles ont toute une histoire sur France TV

8 mars 2017

Journée internationale des Droits des Femmes

2 mai 2017

Lancement d'un appel à projets général

20 juin 2017

Clôture de l'appel à projets général
Accueil » Lauréats "Fondation RAJA Women's Awards" 2013

les lauréats 2013

Prix "Fondation RAJA Women's Awards"

La 1ère édition des Prix "Fondation RAJA Women's Awards" a récompensé 4 associations pour leurs actions remarquables en faveur des femmes. 3 grands prix, d'une dotation de 25 000€, ont été décernés lors de la cérémonie de remise des Prix le 19 novembre 2013, ainsi qu'un prix "Coup de cœur du jury", d'une dotation de 12 500€.

Vous pouvez retrouver la présentation des 12 finalistes de Prix "Fondation RAJA Women's Awards" en cliquant ICI et en visionnant les vidéos suivantes :

Catégorie Entreprenariat social et

Formation professionnelle

Catégorie Éducation et Culture

Catégorie Droits des femmes et

Lutte contre les Violences


Catégorie entreprenariat social et formation professionnelle


HABITER AU QUOTIDIEN

Son action : « Femmes et Bâtiment » (France)

www.habiter-au-quotidien.fr


L’association « Habiter au Quotidien » conçoit et réalise depuis 1986, des projets axés sur l’amélioration des conditions de vie des femmes en milieu urbain sensible.

Depuis 1995, Habiter au Quotidien, forme et favorise l’insertion professionnelle des femmes dans les métiers du bâtiment second-œuvre (décoration, peinture, second œuvre). Depuis la mise en place de l’action, près de 180 femmes ont été formées.

A l’issue de la formation, en moyenne 70% des bénéficiaires trouvent un emploi, intègrent un contrat d’apprentissage en alternance ou créent leur entreprise.


Questions à Daniela Bulfaro, Chargée de missions de l'association :

  • Que représente pour vous l’attribution d’un Prix « Fondation RAJA Women’s Awards » ?
Cette récompense représente pour l'équipe d'Habiter au Quotidien la consécration d'un travail engagé il y a près de 20 ans et dédié à insérer les femmes dans un secteur d’activité où elles sont sous représentées, le bâtiment. Se voir remettre ce prix par la Fondation RAJA et sa présidente Danièle Marcovici, impliquée de longue date dans cette quête pour faire progresser les droits des femmes, est un motif de fierté supplémentaire pour chaque membre de l'association.
 
  • Quels sont vos projets pour la suite ? En quoi ce prix va-t-il vous être utile ?
L’association restera impliquée dans une démarche visant à l’égalité professionnelle sur les chantiers car il reste beaucoup à faire dans ce domaine. De plus, Habiter au Quotidien a prévu d'accompagner des femmes issues de la formation vers les écoles d'excellence de ce secteur, tels les Compagnons du Devoir, les aider ainsi à devenir les ambassadrices de ce mouvement et les voir un jour rejoindre notre équipe pédagogique.
 
Ce prix va nous aider à affirmer la pertinence de notre projet auprès de l’ensemble de nos partenaires actuels et futurs, institutionnels et privés, et contribuera grandement à pérenniser l'action d'une structure de taille modeste. Et les anciennes et futures stagiaires formées par l’association vont pouvoir se prévaloir lors de l’évocation de leur parcours professionnel, d’avoir pu bénéficier d’une formation distinguée par un « label » de cette qualité
.



Catégorie droits des femmes et lutte contre les violences

CENTRE PRIMO LEVI

Son action : « Soigner les femmes victimes de torture exilées en France »

www.primolevi.org


Association créée en 1995, le Centre Primo Levi a été la première structure en France à apporter gratuitement des soins médicaux et psychothérapeutiques, ainsi qu’un accompagnement socio juridique, aux victimes de torture et de violence politique exilées à Paris et en région parisienne.
 
Devant le nombre croissant de femmes se présentant au Centre, Primo Levi a décidé de leur consacrer tout un volet de son activité, avec un accompagnement pensé spécifiquement pour réinsérer ces femmes, socialement et professionnellement.
 
En 2012, le centre de soins a délivré 6 456 consultations. 150 femmes sont reçues en moyenne chaque année au Centre.


Questions à Isabelle Maitre, Responsable de la recherche de fonds privés de l’association :

  • Que représente pour vous l’attribution d’un Prix « Fondation RAJA Women’s Awards » ?
Bien entendu, la première chose qui nous vient à l'esprit concerne la dotation financière. Dans un contexte de baisse des subventions, il est fondamental pour le Centre Primo Levi de recevoir un prix d'une telle ampleur.

Mais bien entendu, cela ne s'arrête pas là : savoir que le travail mené quotidiennement au Centre est reconnu par la sphère privée, par des personnalités issues de tous les secteurs regroupées au sein du comité de sélection des Prix, et notamment par des représentants d'une entreprise aussi dynamique que RAJA, est un signe encourageant et nous emplit d'optimisme. Chaque jour, les cliniciens se battent contre les effets de ce que l'homme peut faire de pire, contre les effets d'une violence inouïe perpétuée contre des femmes. Parfois, la tâche est si immense que notre travail peut nous paraître une goutte d'eau dans un océan de violence. Se savoir reconnu, soutenu, encouragé donne un regain de confiance et d'optimisme. C'est aussi cela que représente le Prix RAJA pour nous !

 
  • Quels sont vos projets pour la suite ? En quoi ce prix va-t-il vous être utile ?
Chaque jour de nouvelles femmes viennent frapper à la porte du Centre. Parfois seules, parfois accompagnées de jeunes enfants, voire de bébés. Parfois même enceintes. Chaque jour, nous leur ouvrons notre porte et nous les accueillons avec bienveillance, professionnalisme et toute l'attention qu'elles méritent et qu'elles reçoivent pourtant si peu dans notre société.

En 2014, face à leur demande toujours croissante d'autonomie professionnelle et financière, nous avons décidé de travailler, avec nos psychologues et assistants sociaux, sur le volet insertion professionnelle de ces femmes, en formalisant et en développant le réseau de structures d'accès à la formation et à l'emploi intervenant auprès de nos patientes. C'est notre prochain grand chantier.

Ce prix, au-delà de la dotation financière qu'il représente, nous donne aussi une visibilité et une crédibilité auprès d'autres bailleurs, notamment dans le cadre du développement de ce nouveau projet.




Catégorie éducation et culture

PLANÈTE ENFANTS

Son action : « Apprendre, Comprendre, Agir : éducation des femmes pour lutter contre les violences au Népal »

www.planete-enfants.org


Depuis sa création en 1992, Planète Enfants agit principalement au Népal, dans la lutte contre la traite humaine, l’exploitation sexuelle et toutes formes de violences faites aux femmes et aux enfants.
 
En 2007, l’association décide d’intervenir sur deux zones rurales particulièrement vulnérables à la traite et à l’exploitation sexuelle des jeunes filles. Pour ce faire, elle a mis en place des actions axées autour de l’éducation et de la formation des femmes afin de les sensibiliser aux dangers de la traite et les rendre plus autonomes.
 
440 femmes ont été alphabétisées et 55 femmes se sont réunies en comités de protection pour lutter contre les violences qu’elles subissent. 19 groupes d’épargne solidaire ont été formés. 925 femmes ont bénéficié de prêts allant de 20 à 100 € pour créer des activités génératrices de revenus.


Questions à Stéphanie Selle, Directrice de l’association :

  • Que représente pour vous l’attribution d’un Prix « Fondation RAJA Women’s Awards » ?
C’est énorme. C’est à la fois la reconnaissance de nos actions pour l’amélioration des conditions de vie des jeunes filles et des femmes népalaises et l’opportunité d’approfondir notre travail. Mais c’est aussi un signe extrêmement positif et motivant pour notre équipe et nos partenaires au Népal !
 

  • Quels sont vos projets pour la suite ? En quoi ce prix va-t-il vous être utile ?
Nous menons le programme qui a été primé depuis 2007. Il s’agit de lutter contre les violences et la traite des êtres humains dans des villages pauvres et isolés en éduquant les femmes et en les aidant à construire une culture de droits humains dans leurs communautés.
L’attribution du prix va nous permettre d’initier une nouvelle phase, qui consiste à aider les pouvoirs publics locaux à intégrer et à diffuser les mécanismes créés par Planète Enfants.
Pour mieux comprendre notre action, regardez ceci.




coup  de cœur du jury

PRINCE MOSSI

Son action : « Aide au développement des jeunes filles et femmes défavorisées de Kaya » (Burkina Faso)

princemossi.org


Prince Mossi intervient depuis 2004 dans la région de Kaya au Burkina Faso afin d’aider les jeunes filles et les femmes défavorisées. Elle leur permet de gagner en autonomie et en dignité grâce à l’éducation, l’alphabétisation et des formations techniques.
 
Chaque année, une vingtaine de jeunes filles intègrent le centre de formation de l’association et y préparent un diplôme reconnu au niveau national. Les femmes des villages où l’association est implantée bénéficient quant à elles de sessions d’alphabétisation et de sensibilisation.
 
Par les installations qu’elle met en place (forages d’eau potable, panneaux photovoltaïques, four solaire), l’association contribue plus largement au développement de l’ensemble des communautés de la région.
 
Depuis 2009, Prince Mossi a permis à près de 250 jeunes filles et femmes d’apprendre à lire et à écrire.


Questions à Marie-Monique Criado, Fondatrice et Présidente de l'association :

  • Que représente pour vous l’attribution d’un Prix « Fondation RAJA Women’s Awards » ?
Le prix RAJA Women’s Awards « Coup de cœur » de la Fondation RAJA revêt une importance toute particulière puisqu’il est issu de la reconnaissance du cœur  de la part du jury et correspond parfaitement au parcours de Prince Mossi et son entité. Il met en lumière notre courage, notre sérieux, notre détermination, notre travail, nous apporte réconfort et nous donne une nouvelle impulsion pour persévérer dans la réussite de notre projet de développement des  femmes de Kaya qui sont au cœur des toutes nos actions depuis 11 ans. Nous en sommes très reconnaissants.
 
  • Quels sont vos projets pour la suite ? En quoi ce prix va-t-il vous être utile ?
Ce prix de 12500€ sera destiné à soutenir les projets 2014 de Prince Mossi et son partenaire local Aceed, parmi lesquels : de nouvelles productions de lait et de farine de maïs pour les jeunes filles du centre ménager de Kaya et les femmes de Tangasco, ainsi qu'une production accrue de savons des jeunes filles de Kaya, l’alphabétisation de 150 femmes à Zimsa et les villages alentours, l'amélioration des conditions de vie de nos centres (achat de lits pour le dortoir, poursuite de l'électrification), des sessions de sensibilisation (contre l'excision, sur la transmission du SIDA et du paludisme) auprès des femmes et filles soutenues sur nos trois lieux d'intervention.
Cliquez pour ouvrir la fiche du projet soutenu par la Fondation Raja
Faites un don
en ligne
Suivez-nous sur
Facebook
Suivez-nous sur
Twitter
Inscrivez-vous
à notre Newsletter